Les Mines de Charbon

 

 

 

La dernière à s'être arrêtée, est celle de Malécot à Chaudefonds sur Layon en 1964. Sur Saint Aubin, la cessation de l'activité date de 1914 au début de la guerre. C'étaient les mines de la Roulerie ou des Bruandières.

 

 

Le charbon était transporté par le Layon mais, aussi, par voie ferrée. Il était en partie auto consommé sur place pour obtenir de la chaux.

 

 

Grâce aux fours à chaux et au charbon, on savait transformer la chaux qui était utilisée pour nourrir les sols de la région. Le principe de fabrication de la chaux se faisait en superposant une couche de charbon, une couche de calcaire. Après combustion, la chaux pouvait être utilisée pour les sols.

 

 

Retour