La Corniche Angevine

 

Vue de la Corniche

 

 

Le département du Maine-et-Loire se divise en deux grandes unités géologiques : la moitié orientale relève du bassin parisien, c'est le pays du tuffeau blanc qui a été utilisé pour la construction des châteaux de la Loire. La moitié occidentale (Saint Aubin de Luigné) se rattache au Massif Armoricain (de l'ère primaire).

 
Les mouvements de plaques ont provoqué la faille du Layon que l'on appelle « la Corniche Angevine ». Celle-ci est le point de séparation des eaux entre La Loire et le Layon, mais aussi le lieu de diversité des sols.

 

Sur nos terroirs, ce sont les schistes qui vont être les plus présents. Nous trouvons également le sillon houiller (charbon) et, aussi, une petite ligne de calcaire dur.

 

Retour